titre


titre
TITRE. sub. m. Inscription qui donne à connoistre la matiere d'un livre, d'un chapitre, d'un cahier, le nom de l'autheur qui l'a composé, &c. Le titre d'un livre. il a donné un beau titre à son livre. il n'y a rien dans ce chapitre de ce qui est dans le titre, &c. Cette matiere est traitée dans le digeste à un tel titre. On appelle, Le titre de la croix, l'Inscription qui fut mise par Pilate sur la croix de N. S.
Titre, Petit trait que l'on met sur une lettre pour suppléer à quelque autre lettre qui n'est pas marquée. Ainsi, pour dire, Vostre, on escrit quelquefois. vre.
Titre, Qualité honorable, nom de dignité. Ce Seigneur a titre de Duc, de Marquis. cette terre porte titre de Comté. il se dit heritier d'une telle maison, Duc d'un tel lieu, mais ce n'est qu'un vain titre, il n'en a que le titre. il prend le titre de Prince.
Titre, Se dit aussi, De certaines Eglises dont les Cardinaux prennent le nom. Cardinal du titre de sainte Sabine. Cardinal du titre de saint Pierre aux liens.
On appelle, Titre clerical, Et absolument, Titre, Le revenu, soit en patrimoine, soit en benefice, qui est destiné pour la subsistance d'un aspirant aux Ordres sacrez. Cette rente luy a esté donnée pour titre clerical. il a un tel benefice pour titre.
Titre, en fait de monnoye signifie, Le degré de perfection de l'or ou de l'argent monnoyé. Cette monnoye n'est pas au titre de l'ordonnance.
Titre. Se prend aussi pour l'Acte ou piece authentique qui sert à establir un droit, une qualité. Ce titre là a esté tiré du thresor d'une telle abbaye. les anciens titres d'une maison, les titres & papiers. il a fait voir ses titres & capacitez. il produit des titres authentiques. assigner un tenancier pour passer titre nouvel.
Titre, Se prend aussi pour Le droit qu'on a de posseder, de demander, ou de faire quelque chose. Il possede cette maison à titre d'achat. à quel titre joüissez-vous de ce benefice? possession vaut titre. il n'y a point de servitude sans titre. à bon titre. à juste titre. à titre d'heritier. à faux titre. à titre onereux.
A titre, Se dit aussi quelquefois, pour dire, En qualité de. sous pretexte de. Ainsi on dit, qu'Un homme s'est introduit dans une maison à titre de parent, pour dire, qu'Il s'y est introduit en qualité de parent, sous pretexte de parenté.
Titre, Se prend encore pour La proprieté d'une charge, d'un office. Il a cette charge en titre, aprés l'avoir faite long-temps par commission. former opposition au titre d'un office. sa commission a esté érigée en titre d'office.

Dictionnaire de l'Académie française . 1964.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • titre — [ titr ] n. m. • title XIIe; lat. titulus « inscription, titre d honneur » I ♦ 1 ♦ Désignation honorifique exprimant une distinction de rang, une dignité. Titres de noblesse, titres nobiliaires (⇒ noble, noblesse) . Titres de fonctions. « Comme… …   Encyclopédie Universelle

  • titre — 1. (ti tr ; au XVIe s. écrit tiltre, mais prononcé titre, PALSGRAVE, p. 23) s. m. 1°   Inscription en tête d un livre, indiquant la matière qui y est traitée, et ordinairement le nom de l auteur qui l a composé. •   Nous voulons faire un livre… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • titré — titré, ée (ti tré, trée) part. passé de titrer. 1°   Qui porte un titre de dignité, de noblesse. •   Les princesses n en sont pas encore venues en 741 à déclarer qu elles ne visiteraient plus même les femmes non titrées, SAINT SIMON 129, 173.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • titré — Titré, [titr]ée. adj. Qui a un titre d honneur, comme de Duc, de Marquis, de Comte. C est un seigneur titré. une personne titrée. On appelle Terre titrée. Une terre qui a le titre de duché, de marquisat, de comté, &c …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Titre — (franz., spr. tītr ), soviel wie Titel (s. d.), dann Urkunde, Schein; der Feingehalt der Münzen sowie der Feinheitsgrad der Seide; bei der Maßanalyse (Titer; s. Analyse, S. 475) der Gehalt einer Lösung. Daher titrieren, den Feinheitsgrad der… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Titre — (spr. titr), Titer, Titel, Urkunde, Wertpapier; Feingehalt der Münzen und Feinheitsgrad der Seide; maßanalytisch, s. Maßanalyse; Titrieranalyse, s. Maßanalyse; titrieren, das Sortieren der Seide nach der Feinheit, bestimmt durch das Verhältnis… …   Kleines Konversations-Lexikon

  • titre — chiefly Brit var of TITER * * * n. (in immunology) the extent to which a sample of blood serum containing antibody can be diluted before losing its ability to cause agglutination of the relevant antigen. It is used as a measure of the amount of… …   Medical dictionary

  • titre — Titre, voyez Tiltre …   Thresor de la langue françoyse

  • titre — [tīt′ər, tēt′ər] n. Brit. sp. of TITER …   English World dictionary

  • TITRE — s. m. Inscription qui fait connaître la matière d un livre, et ordinairement le nom de l auteur qui l a composé, etc. On le dit également Des inscriptions analogues placées au commencement des divisions d un livre. Le titre d un livre. Il a donné …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.